Exercice 6 : Déclarer la fin de l’éclosion

La déclaration de la fin d’une éclosion de maladie entérique représente une étape importante de l’enquête. Une date de fin précise permet d’évaluer le risque et de le communiquer au public, de réattribuer les ressources, ainsi que d’annuler les mesures temporaires d’atténuation.

Les critères de déclaration de la fin des éclosions de maladies entériques sont évalués dans le document « Criteria to Consider When Declaring the End of an Enteric Illness Outbreak » (Franklin K. et al., non publié), qui devrait être publié simultanément dans le Relevé des maladies transmissibles au Canada (RMTC) et dans Eurosurveillance.

Trois critères ont été élaborés pour orienter la décision visant à déclarer la fin d’une éclosion de maladie entérique, à savoir : confirmer que des maladies sont revenues aux niveaux de référence (critère 1), déterminer la dernière fois où des personnes ont pu être exposées à la source de l’éclosion (critère 2) et laisser assez de temps passer pour permettre à ces personnes de tomber malades et d’être déclarées aux autorités de santé publique (critère 3).

Directives : 

Déterminiez la date que l’éclosion pourrait être déclarée terminée en utilisant les étapes suivants.

  1. Déterminez les niveaux de référence attendus selon la définition de cas de l’éclosion.
  2. Déterminez la dernière fois où des personnes ont pu être exposées à la source de l’éclosion.
  3. Déterminez la période de temps nécessaire pour permettre aux personnes de tomber malades et être signalées aux autorités de santé publique. Ajoutez cette période de temps à la date à laquelle des personnes ont pu être exposées à la source de l’éclosion pour obtenir la date que l’éclosion pourrait être déclarée terminée. Cette période correspond à la période d’incubation maximale d’E. coli O157 plus le délai de déclaration à l’autorité chargée de l’enquête. Utilisez la liste des cas (Module 4 – Liste des cas) pour obtenir l’estimation du délai de déclaration. 

 

RÉPONSE

Voir la courbe épidémique de cette éclosion représentant les trois critères (Module 4, exercice 6 – Déclaration de la fin de l’éclosion – Figure).

  • Critère 1 : La souche d’coli O157:H7 présentant la combinaison de profil PFGE recherchée n’a pas été observée depuis juillet 2010 au Canada. Par conséquent, le niveau de référence prévu est d’environ zéro (moins d’un cas par année).
  • Critère 2 : Il y a deux dates possibles à prendre en considération :
    • Date de rappel du produit : 3 août 2014.
    • Date de la dernière apparition de maladie : 19 juillet 2014.
    • La date de rappel du produit est considérée comme la dernière fois où des personnes peuvent avoir été exposées à la source impliquée, étant donné que d’autres cas peuvent avoir été exposés au produit entre la date de la dernière apparition de maladie et la date de rappel du produit.
  • Critère 3 : La période (« fenêtre de délai ») correspond à la période d’incubation maximale d’coli O157 (10 jours, d’après l’examen de la littérature), plus le délai de déclaration à l’autorité chargée de l’enquête (voir ci-dessous). Seuls les niveaux de référence devraient être observés pendant la « fenêtre de délai ».
    • 75e au 90e percentile du délai de déclaration de l’éclosion actuelle : le délai de déclaration pour chaque cas a été calculé en soustrayant la date d’apparition de la maladie à la date de déclaration à la Division de la gestion des éclosions; le délai médian de déclaration est de 18 jours, le 75epercentile est de 19 jours et le 90e percentile est de 19,9 jours. Dans ce cas, la date la plus prudente du 2 septembre 2014 est utilisée, car ce produit a une longue durée de conservation (produit congelé) et, si les consommateurs ne sont pas au courant du rappel, le produit peut rester dans leur congélateur pendant des mois.
    • Par conséquent, la fenêtre de délai débute le 3 août 2014 et prend fin le 2 septembre 2014 : 3 août 2014 + 10 jours + 20 jours = 2 septembre 2014.

Remarque : Cette date n’est pas statique. La date doit être réévaluée si de nouveaux renseignements pertinents sont apportés (p. ex. le nombre de cas déclarés augmente au-delà des niveaux de référence pendant la « fenêtre de délai », l’ACIA signale qu’elle a trouvé des produits en rayon dans des magasins malgré les vérifications d’efficacité, ou de nouveaux renseignements de traçage portent à croire que d’autres produits ou lots du produit peuvent avoir été contaminés).

 

 

< RETOUR SUIVANT >