Partenaires de la santé publique

Sur cette page

Aperçu

Un grand nombre de partenaires en santé publique prennent part à la détection d’éclosions de maladies entériques et aux interventions connexes au Canada. Ces partenaires d’enquête peuvent représenter divers ordres de gouvernement au Canada et à l’échelle internationale. Les rôles et les responsabilités des partenaires d’enquête au cours d’une éclosion de maladie entérique sont résumés dans le tableau 1 ci-dessous. Puisque les rôles ont tendance à varier davantage à l’échelle locale/régionale et provinciale/territoriale, plus de détails sont présentés concernant les trois principaux partenaires fédéraux engagés dans la salubrité des aliments, soit l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) , l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA)  et Santé Canada.

Retour vers le haut de la page

Rôles et responsabilités

Tableau 1 : Rôles et responsabilités des partenaires d’enquête au cours d’une éclosion de maladie entérique

Partenaire d’enquête Rôle

Responsables de la santé publique régionaux et locaux

  • Laboratoires
  • Épidémiologie
  • Salubrité des aliments
  • Mener des enquêtes sur les cas de maladies entériques humaines.
  • Effectuer une surveillance des maladies entériques.
  • Identifier  et examiner les éclosions locales et régionales.
  • Procéder à des inspections et mettre en œuvre des mesures de contrôle pour réduire les risques de santé liés à l’alimentation.
  • Communiquer les cas de maladies entériques et les résultats des enquêtes sur la salubrité des aliments aux responsables de la santé publique provinciaux et territoriaux.

Responsables de la santé publique provinciaux et territoriaux

  • Laboratoires
  • Épidémiologie
  • Salubrité des aliments
  • Effectuer une surveillance provinciale et territoriale des maladies entériques.
  • Effectuer des analyses de laboratoire d’échantillons cliniques, alimentaires et environnementaux recueillis dans les administrations respectives.
  • Diriger et coordonner les interventions en cas d’éclosions multijuridictionnelles (locales/régionales).
  • Valider et coordonner l’échange des données épidémiologiques entre les responsables de la santé publique locaux, régionaux et fédéraux.
  • Déclarer les cas de maladies entériques et les résultats des analyses de laboratoire aux responsables de la santé publique fédéraux.
Responsables de l’agriculture provinciaux et territoriaux
  • Mener des enquêtes sur la salubrité des aliments dans les installations réglementées par les provinces ou les territoires (c.-à-d. les installations qui ne relèvent pas des responsabilités réglementaires de l’Agence canadienne d’inspection des aliments).
  • Mettre en œuvre des mesures visant à contrôler les sources potentielles de maladies entériques.

L’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) 

  • Laboratoires : Laboratoire national de microbiologie (LMN)
  • Épidémiologie : Centre des maladies infectieuses d’origine alimentaire, environnementale et zoonotique (CMIAEZ)
    • Division de la gestion des éclosion (DGE)
    • Division de la surveillance des maladies entériques et des études de population
  • Aide en cas d’éclosion/Épidémiologie : Centre de mesures et d’interventions d’urgence (CMIU)
    • Programme canadien d’épidémiologie de terrain (PCET) 
    • Service de la santé publique du Canada (SSPC)

Lien à la salubrité des aliments de l’Agence de la santé publique du Canada : https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/salubrite-aliments.html

Demande d’aide en cas d’éclosion : https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/pratique-sante-publique/aide-cas-eclosion.html

L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA)

  • Bureau de la salubrité et des rappels des aliments
  • Bureaux locaux/régionaux 
  • Laboratoires
  • Mener des enquêtes sur la salubrité des aliments , y compris des activités d’inspection des aliments, à des installations de compétence fédérale.
  • Coordonner les rappels d’aliments et les autres mesures visant à contrôler  les sources potentielles des maladies.
  • Fournir des analyses de laboratoire d’échantillons alimentaires.
  • Assurer une liaison avec des partenaires internationaux, tels que la Food and Drug Administration des États-Unis et le département de l’agriculture américain.

Lien aux rappels de l’Agence canadienne d’inspection des aliments : http://www.inspection.gc.ca/au-sujet-de-l-acia/salle-de-nouvelles/systeme-de-salubrite-des-aliments/rappels-d-aliments/fra/1332206599275/1332207914673

Santé Canada (SC)

  • Bureau des dangers microbiens (BDM)
  • Effectuer une évaluation des risques pour la santé des sources des maladies à l’aide d’une méthode du poids de la preuve.
  • Attribuer un niveau de risque pour la santé aux sources des maladies.
  • Élaborer des politiques et des normes de santé en fonction des résultats d’enquête, le cas échéant.

Lien au Santé Canada, Bureau des dangers microbiens (BDM) : https://www.canada.ca/fr/sante-canada/organisation/a-propos-sante-canada/directions-generales-agences/direction-generale-produits-sante-aliments/direction-aliments/bureau-dangers-microbiens.html  

Retour vers le haut de la page

Outils

Liste d’acronymes

  • Ce document comporte une liste d’acronymes mentionnés dans la trousse d’outils sur l’éclosion des maladies entériques ou qui présentent un intérêt pour les professionnels de la santé publique qui participent aux interventions en cas d’éclosion d’une maladie entérique.

Modalités canadiennes d’intervention lors de toxi-infection d’origine alimentaire (MITIOA)

  • Il s’agit du principal document d’orientation en matière d’enquête multijuridictionnelle sur les éclosions de maladie d’origine alimentaire au Canada; on s’y réfère lorsque des cas sont déclarés dans plus d’une province ou un territoire, ou au Canada et dans un autre pays, et lorsque plusieurs agences de santé publique sont impliquées dans l’enquête. 

Retour vers le haut de la page