Définitions de cas

Les définitions de cas sont des séries de critères normalisés permettant de déterminer qui doit être inclus dans une éclosion et qui ne doit pas l’être. L’objectif est de faire en sorte que les cas soient dénombrés de façon systématique et cohérente pour permettre d’effectuer des comparaisons et d’analyser des tendances.

Dans les enquêtes sur les éclosions, les définitions de cas sont utilisées uniquement pour dénombrer les cas d’éclosion et non pour établir des diagnostics cliniques ou prendre des décisions en matière de soins de santé pour un patient. Les lignes directrices, algorithmes et protocoles existants doivent être suivis conformément aux politiques juridictionnelles locales afin d’assurer la gestion adéquate des cas cliniques.

Deux composantes doivent être incluses dans les définitions de cas :

  1. Critères cliniques ou de laboratoire pour évaluer si une personne est atteinte de la maladie en question
  2. Restrictions selon la personne, l’emplacement et la période

Souvent, au cours d’une enquête, on raffine les définitions de cas de manière à les rendre plus précises à mesure que de nouveaux renseignements deviennent disponibles (lecture complémentaire : Définitions de cas).

Question 1-5 : Créez des définitions de cas concernant les cas confirmés, probables et suspects pour la présente éclosion.

RÉPONSE

Les définitions de cas  doivent être élaborées en collaboration avec les partenaires d’enquête. Dans le cas de la présente éclosion, la définition des cas confirmés sera très précise, car elle reposera sur une combinaison rare de profils ECP . La réalisation des analyses par ECP peut nécessiter quelques jours, ce qui engendre un retard dans le classement des cas comme étant confirmés; il importe donc que les cas d’infection à E. coli O157:H7 dont les analyses par ECP sont en instance continuent d’être pris en compte dans les définitions des cas probables ou suspects.

À ce stade de l’enquête, il importe de s’assurer que tous les cas susceptibles de faire partie de la grappe, particulièrement les premiers cas, sont inclus. Par conséquent, la tranche de temps pour ces définitions de cas initiales doit remonter à deux à quatre semaines avant la première date déclarée d’apparition de la maladie. On utilise cette tranche de temps parce que la période d’incubation de la bactérie E. coli O157:H7 peut s’étendre jusqu’à dix jours et que les travaux initiaux d’échantillonnage, d’expédition et d’analyse en laboratoire nécessitent une période additionnelle de deux à trois semaines. Puisque la date d’apparition de la maladie du premier cas de notre grappe est le 1er juillet 2014, nous pouvons utiliser le 1er juin 2014 dans nos définitions de cas initiales.

Cas confirmé : Un résident du Canada ou un visiteur au Canada pour lequel :

  • l’infection à coli O157:H7 a été confirmée en laboratoire; ET
  • le profil ECP présente une combinaison ECXAI.1398/ECBNI.1212; ET
  • les symptômes sont apparus ou la confirmation en laboratoire est survenue le 1erjuin 2014 ou après cette date.

Cas probable : Un résident du Canada ou un visiteur au Canada pour lequel :

  • l’infection à coli O157:H7 a été confirmée en laboratoire; ET
  • les analyses par ECP sont en instance; ET
  • les symptômes sont apparus ou la confirmation en laboratoire est survenue le 1erjuin 2014 ou après cette date.

Cas suspect : Un résident du Canada ou un visiteur au Canada pour lequel :

  • les symptômes* correspondent à ceux de l’infection à coli O157:H7; ET
  • il existe un lien épidémiologique avec un cas confirmé; ET
  • les symptômes sont apparus le 1erjuin 2014 ou après cette date.

*Diarrhée (trois selles aqueuses ou plus en 24 heures)

OUTILS

 

< RETOUR SUIVANT >