Détection des éclosions

Les nombres de cas d’infection à E. coli O157 signalés au PNSME sont supérieurs aux prévisions à l’échelle nationale (17 cas signalés, 12 prévus), de même qu’à l’échelle provinciale en Saskatchewan (2 cas signalés, 0 prévu) et au Manitoba (3 cas signalés, 0 prévu).

Au Canada, on procède à un sous-typage additionnel des isolats d’E. coli O157 par électrophorèse en champ pulsé (ECP). Afin de mieux comprendre l’activité d’E. coli O157 à l’heure actuelle au Canada, vous décidez de consulter PulseNet Canada.

PulseNet Canada est un réseau électronique qui relie les bases de données des laboratoires provinciaux de santé publique, de l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) et de l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC). Ce réseau vise à assurer le suivi d’empreintes génétiques obtenues par ECP, notamment pour E. coli O157, Listeria monocytogenes, Salmonella et Shigella. En trouvant des profils ECP similaires grâce à PulseNet, les scientifiques peuvent déterminer si une éclosion est en train de se produire, même si les personnes affectées se trouvent dans des régions géographiques éloignées les unes des autres. Le réseau est coordonné par le Laboratoire national de microbiologie (LNM), situé à Winnipeg, au Manitoba.

PulseNet Canada signale qu’il existe une nouvelle grappe multiprovinciale de six isolats d’E. coli O157:H7 présentant les mêmes profils ECP au Manitoba (n = 2), en Saskatchewan (n = 3) et en Alberta (n = 1). Ces six isolats ont tous été nouvellement signalés à PulseNet Canada.

 

Question 1-2 : Une éclosion est couramment définie comme étant l’apparition d’une maladie à une fréquence supérieure à sa fréquence prévue dans une collectivité, dans une région géographique ou durant une période donnée. Dans le cas des maladies d’origine alimentaire, une éclosion signifie habituellement l’existence de deux ou plusieurs maladies résultant d’une source alimentaire commune. Dans ce cas-ci, s’agit-il d’une éclosion? De quels renseignements additionnels pourriez-vous avoir besoin afin d’évaluer si une éclosion est en train de se produire? Comment obtiendrez-vous ces renseignements?

RÉPONSE
  • Pour déterminer s’il s’agit d’une éclosion, vous devez établir ce à quoi on s’attendrait normalement pour la période au cours de laquelle ces cas ont été signalés. À ce stade, il est intéressant d’observer que six cas ont été signalés en une semaine et qu’il semble y avoir une certaine concentration géographique (les provinces de l’Ouest). Toutefois, cela ne suffit pas en soi.
  • Il est possible d’obtenir des renseignements sur l’apparition et la fréquence prévue de cette combinaison particulière de profils ECP auprès de PulseNet Canada. PulseNet Canada peut aussi fournir une liste des cas initiale pour ces six isolats (nous reviendrons sur les listes détaillées à la prochaine section).

OUTILS

LECTURES COMPLÉMENTAIRES

 

À la suite de votre demande de renseignements concernant les six cas d’E. coli O157:H7, PulseNet Canada vous transmet les renseignements suivants ainsi qu’un graphique illustrant la fréquence de cette combinaison de profils ECP (Module 1 – Fréquence ECP) :

  • La combinaison de profils ECP pour les cas de cette grappe, ECXAI.1398/ECBNI.1212, est rare.
  • Avant cette grappe de six cas, cette combinaison de profils a été observée quatre fois seulement au cours des six dernières années.

Le graphique de la fréquence montre que le nombre de six isolats en un mois est supérieur au niveau prévu, ce qui indique également qu’il convient de mener une enquête sur ce groupe de cas.

Fréquence PFGE

 

 

 < RETOUR SUIVANT >